Contexte et vision du futur

Contexte

Nous reconnaissons que nos modes de vie, de travail et de production ont changé radicalement dans les dernières décennies. Les outils et les technologies de l’information et des communications, qui n’existaient pas au début des années 1980, ont été rapidement intégrés par nos sociétés qui se veulent performantes. Ces nouvelles capacités de communication et de traitement de l’information - fabuleux moyens d’amélioration de la productivité et de la participation citoyenne - nécessitent par contre un bagage de compétences qui va justement permettre cet accès plein et entier à la société et à son économie.

Depuis les années 1990, un grand nombre d’études nationales et internationales (OCDE) démontre la nécessité de mieux connaître, évaluer et renforcer les niveaux des compétences des citoyens en littératie. Selon ces études, la littératie se situe à la base de la pyramide des compétences, d’où son importance dans tous les processus d’apprentissage, d’acquisition et de formation. De plus, on avance que la pérennité de ces compétences n’est pas garantie par les niveaux de scolarité des individus. Ainsi, toute compétence risque de s’atrophier, voire même disparaître, si elle est peu ou pas utilisée.

La littératie, maintenant la multilittératie puisqu’elle se réfère à une définition polysémique de la littératie, c’est-à-dire qu’elle est appliquée dans la vie courante, en apprentissage, en emploi et dans de multiples facettes des compétences essentielles, est à ce jour devenue un concept internationalement reconnu par la recherche. Les études ont permis de mieux cerner le phénomène de la diminution de ces compétences chez les individus et les travailleurs de même que leurs impacts sur les personnes et l’économie. Les recherches ont également mis en lumière différents moyens relativement simples et économiques d’actualiser et de rehausser ces compétences. Conséquemment, aucune société moderne ne saurait aujourd’hui faire l’économie de ces mesures de rehaussement au regard des bénéfices engendrés.

Vision du futur

La finalité ultime du CREMA se précisera au cours des prochaines années. Toutefois, nous pouvons affirmer que le rôle et les ambitions du Centre sont au cœur de notre mission qui est celle d’éduquer. Cela avec les meilleures pratiques possible pour aider nos adultes à offrir au monde du travail une main-d’œuvre qualifiée, capable de maîtriser les compétences techniques particulières à un emploi et possédant le niveau souhaité des compétences en littératie. Ce sont les seules conditions pour nous assurer que notre main-d’œuvre aura la capacité d’exécuter différentes tâches, de s’adapter aux changements et de se donner des points de référence pour acquérir d’autres compétences.